Vous êtes dans : Accueil > 33 collectivités, 1 territoire > Agey > Histoire > Epoque gallo-romaine

Haut de page

Epoque gallo-romaine

© De Agey à Gissey

Le village d'Agey se situe à proximité de deux voies gallo-romaines d'importance.

En 1924 fut découverte, au Champ de la Tuile par M. Dufour, une statue d'environ 65 cm de haut représentant une femme et un enfant. Confiée aux soins de spécialistes du musée de Saint Germain en Laye pour y être restaurée, puis examinée, cette statue fut identifiée comme une représentation de la « Venus Vitrix » (La Victorieuse). Le croquis qui illustre cet article est tiré de l'ouvrage de Michel Barastier « La haute vallée de l'Ouche et son bassin – tome II ». Cette découverte entraîna une vague de fouille sur la commune.

Ainsi furent découverts au pied du Mont Rond les vestiges d'une villa gallo-romaine et d'un temple. De menus objet furent également mis à jour (pièces de monnaie (Claude 268-270), pelle à parfum, clé de bronze, fragments de céramiques et tuiles.
C'est vers 1930 que l'abbé Chaume a été en mesure de retrouver le tracé d'une ancienne voie. romaine se dirigeant vers le nord depuis la partie nord-est de la montagne de Veluze. Passant à proximité d'Agey aux lieux-dits «Charrière», «Creuse» et «Chemin Es Pots», elle rejoignait Pralon, puis Malain. On a pu retrouver des traces de pavage apparent à proximité de la ferme de La République.
Au nord d'Agey, au voisinage du Champ de la Tuile où fut découverte la Vénus Vitrix, des traces de pavage ont également été mises à jour, attestant de l'existence d'une deuxième voie romaine qui menait de Chateauneuf à Malain.

Haut de page
eZ publish © Inovagora