Vous êtes dans : Accueil > 33 collectivités, 1 territoire > Barbirey-sur-Ouche > Histoire > Fusion de Barbirey et Jaugey en 1813

Haut de page

Fusion de Barbirey et Jaugey en 1813

 Barbirey le village vu des champs Barbirey le village vu des champs

La fusion des 2 communes a été réalisée sous le 1er empire, le 21 sept. 1813.
Pour en savoir plus :
- se reporter à la GAZETTE N° 19-mars 2010 de AGEY-ET-SES-ENVIRONS
- voir, ci-après, morceaux choisis.

L'acte officiel de la fusion des communes de Barbirey et Jaugey a été signé en 1813 pour Napoléon, Empereur des Français, par l'impératrice Marie-Louise .

- Avant la fusion de 1813 :

Jaugey et Barbirey firent école commune avec Gissey pendant quelques années, après la révolution mais le rapprochement ne dura pas.

- Lettre du maire de Barbirey, le 9 brumaire an 10 :

"...Barbirey étant éloigné de Gissey d'1/3 de lieue et Jaugey de 2 lieues, il serait impossible que ces pauvres enfants qui ont à peine de mauvais sabots, puissent, du 15 brumaire jusqu'au 1er ventose, à travers la boue et les neiges, se rendre à Gissey, temps auquel finit l'école. Les uns étant obligés d'aller au champ et les autres à la charrue..."

- Démission du maire de Jaugey en 1811. Lettre du sous-préfet au préfet :

"...Monsieur le Baron, le maire de Jaugey ayant donné sa démission, j'ai pris des renseignements pour lui donner un successeur capable de remplir les fonctions de maire...Le village est très petit, retiré dans les montagnes et peu éloigné de Barbirey. Je pense que le seul moyen d'en assurer l'administration est de le réunir à cette dernière commune..."

- Délibération de la commune de Jaugey, le 4 avril 1813 :

Avant la Révolution Jaugey a toujours été réunie à Barbirey. Les deux communes n'ont été séparées qu'au début de la Révolution à cause des bois. Tous les conseillers sont d'accord pour la réunion.

- Délibération de la commune de Barbirey, le 25 avril 1813 :

"...considérant que les habitants de Jaugey sont un peu chicaneurs (sic), (les conseillers) consentent à la réunion dans le cas que ceux de Jaugey payeraient entre eux leurs impôts fonciers, les gardes forestier et champêtre sans que la commune de Barbirey puisse en être inquiétée pour la moindre chose...Ceux de Jaugey (devront) toujours avoir un adjoint séparé et leur compte (devra) être rendu tous les ans séparément. La commune de Barbirey paiera aussi ses impôts séparément..."

- Avis du sous-préfet au préfet, le 4 Juin 1813 :

"Je n'ai pu vous adresser plus tôt , Mr le Comte les pièces de cette affaire, ayant été obligé de demander plusieurs fois à Mr le maire de Barbirey, des renseignements importants qu'il avait omis."

"...Quant à leur réunion, j'estime, Mr le Comte, qu'elle peut être faite sans inconvénient, en séparant néanmoins leurs intérêts respectifs ... D'après la position des bois des 2 communes, il paraîtrait difficile de réunir cette espèce de propriété à raison des partages d'affouages qui éloigneraient trop chaque commune des parties qui leur seraient annuellement marquées. D'ailleurs il faudrait faire un seul aménagement de la totalité, ce qui causerait une dépense considérable et infailliblement une perte pour les 2 communes..." NDLR : cet état de fait perdure encore en 2010

Haut de page
eZ publish © Inovagora