Vous êtes dans : Accueil > 33 collectivités, 1 territoire > *Communauté de Communes* > La génèse de la CCOM

Haut de page

La génèse de la CCOM

Le 1er janvier 2014, la Communauté de Communes Ouche et Montagne (CCOM) est née de la volonté entre la Communauté de Communes de la Vallée de l’Ouche et la Communauté de Communes du Sombernonnais de voir s'accomplir sur le territoire des actions d'intérêt communautaire.

Le 29 septembre 2015, la communauté de communes révise ses statuts, fixe son siège à Sainte-Marie-sur-Ouche et prend le nom de "Ouche et Montagne".

 

La mutualisation et l'optimisation de certains coûts ont permis de réaliser des projets non envisageables techniquement et financièrement à l'échelle d'une seule commune.

 

Aujourd'hui, la CCOM regroupe les communes d'Agey, Ancey, Arcey, Aubigny-les-Sombernon, Barbirey-sur-Ouche, Baulme-la-Roche, Blaisy-Bas, Blaisy-Haut, Bussy-la-Pesle, Drée, Echannay, Fleurey-sur-Ouche, Gergueil, Gissey-sur-Ouche, Grenant-les-Sombernon, Grosbois-en-Montagne, Lantenay, Mâlain, Mesmont, Montoillot, Pasques, Prâlon, Remilly-en-Montagne, Saint-Anthot, Saint-Jean-de-Bœuf, Sainte-Marie-sur-Ouche, Saint-Victor-sur-Ouche, Savigny-sous-Mâlain, Sombernon, Velars-sur-Ouche, Verrey-sous-Drée et Vielmoulin.

 

 

 

Pour décider de ces projets à mettre en œuvre dans le cadre de ses compétences et les mener à bien, la CCOM s'appuie sur ses élus (Conseil communautaire, Bureau et commissions) et l'ensemble de ses administrés. C'est du travail conjoint de ces femmes et de ces hommes que les politiques menées à l'échelle intercommunale portent leurs fruits.

Haut de page
eZ publish © Inovagora