Vous êtes dans : Accueil > 33 collectivités, 1 territoire > Grenant-les-Sombernon > Histoire

Haut de page

Histoire

La seigneurie de Grenant avait été la propriété du clergé pendant plus d’un siècle lorsqu’elle fut échangée en 1759, à J. Baptiste Desmares qui possédait le domaine de Beauregard à Dijon (près de Longvic). Les archives précisent ainsi :
‘’Reprise du fief de la seigneurie de Grenant du baillage d’Arnay le Duc, par J.B. Desmares, écuyer et Jeanne Vivande Ryard son épouse, acquéreurs de Monseigneur Claude Marc d’Apchon, évêque de Dijon, en échange du fief et rente de Beauregard et Coron. La dite terre de Grenant estimée 10 000 livres’’.

Les articles de cette rubrique :

La pierre de Grenant : une richesse oubliée

De nos carrières, nos ancêtres ont extrait de la pierre :
* pour réaliser des statues
* pour construire le canal de Bourgogne, dans la vallée de l’Ouche
* pour construire l’école en 1845 et l’église en 1898

Haut de page
eZ publish © Inovagora