Vous êtes dans : Accueil > 33 collectivités, 1 territoire > Mâlain > Histoire > Mâlain à partir du XVIIème...

Haut de page

Mâlain à partir du XVIIème...

L’église Saint Valérien date du milieu du XIXème siècle. Auparavant, l’église de Mâlain se trouvait à l’entrée du village actuel, en face du cimetière. En 1835, la municipalité décida de construire une nouvelle église pour remplacer celle qui tombait en ruine.

L’édifice fut construit selon les plans de l’architecte Louis Belin. L’église respecte un plan en forme de croix latine, avec des voûtes en berceau et des toits à longs pans. Elle comporte également des pignons découverts et une flèche polygonale. Les matériaux employés ont été les moellons de calcaire, l’enduit et la tuile plate.
D’après la carte de Cassini, Mâlain était à l’origine une paroisse avec un château (18 ème siècle). Cette paroisse se composait de plusieurs entités bâties distinctes. La rue Gaudot, la rue Cercey, près de Mont Chauvin étaient des hameaux sans église. Le quartier des Ferrettes, et le quartier sous le château constituaient deux autres hameaux. Chaque hameau comportait un lavoir qui est toujours visible aujourd’hui.
Un moulin à eau, dénommé « Moulin de la Chapelle » a été construit le long de la vallée de la Douix.
Au cours du XVIIIème, XIXème et XXème siècles, Mâlain connut un développement agricole sous forme de petites exploitations vivrières, dont les productions étaient la vigne, le cassis et le houblon. Par la suite la surface de vignes et de cassis diminuèrent au profit d’autres productions (prairies de fauches, production laitière). Les différentes habitations de l’époque font référence à la diversité de l’habitat rural avec des toitures en lave et des linteaux en pierre. Certaines constructions, typiques de l’habitat rural Sombernonais, ont échappé aux restructurations dénaturantes. Plusieurs activités industrielles se sont successivement développées sur Mâlain comme la carrière de granite située au lieu-dit « Pré rouge », les mines d’extractions de Gypse rose au lieu-dit « Pré Gelot » et le four à chaux implanté rue de la gare.

Mâlain - époque récente
Haut de page
eZ publish © Inovagora