Vous êtes dans : Accueil > 33 collectivités, 1 territoire > Pasques > Histoire > Combats des 25, 26 et 27 novembre 1870

Haut de page

Combats des 25, 26 et 27 novembre 1870

Le nom de Pasques ; Pasca au XIIIème siècle a le même sens que celui de Pasquier, hameau de Painblanc. Il signifie pacage, pâturage, chaume, où l’on fait paitre les moutons. Pasques a été le théatre de plusieurs événements historiques. En 1589, GUILLAUME de TAVANNES rencontra le Président FREMIOT et les gentilshommes royaux pour le compte de Henri III et ce contre les ligueurs. En 1870 , lors de l’invasion prussienne, il y eut le 26 novembre tout près du village une bataille notable ; les français furent obligés de céder face au nombre.

 

En liaison avec les armées de la Loire, GARIBALDI et CREMER ont prévu un plan d’attaque contre Dijon : les garibaldiens sont chargés de l’est, CREMER du sud.
Le 25 novembre, les troupes sont à Mâlain, Pont de Pany et Lantenay. GARIBALDI installe son Quartier Général au château de Lantenay.

Le général BOSSAK surprend les Badois à la gare de Velars. GARIBALDI décide alors de passrepar les villages de Pasques, Prenois, Darois et Hauteville. C’est devant le village de Pasques qu’aura lieu le gros de la rencontre.

Pasques au coeur de la bataille ... A découvrir dans "Pasques d'hier et d'aujourd'hui".Ouvrage disponible en mairie.

 

Haut de page
eZ publish © Inovagora