Vous êtes dans : Accueil > 33 collectivités, 1 territoire > Remilly-en-Montagne > Sites remarquables > Le Moulin

Haut de page

Le Moulin

Situé aux portes du village et chevauchant la Sirène,
le Moulin de Remilly-en-Montagne
est un ensemble de bâtiments intéressants.

Le Moulin participe à la qualité du site et du village par l’élégance qui se dégage de ses corps de bâtiments et le charme du débouché de la Sirène sous l’arche du pont, comme une source. Il est isolé du village par l’ensemble boisé bordant le cours d’eau dans l’étroitesse de la combe. Autrefois propriété de la seigneurie de Remilly, puis cédé au seigneur de Sombernon, il fut exploité en 1626 par Jean Villard, puis repris à la fin du 17ème siècle par Etienne Jovelle.
Le moulin semble alors souffrir de la concurrence de son voisin, le moulin de Trembloy. Ce fut Jean Chevrot qui remit l’entreprise en marche et la développa jusqu’à la révolution. Au 18ème siècle, on refit les toits en laves et la terrasse du bief fut restaurée. Deux chênes évidés sur 50 pieds de long conduisaient l’eau sur la roue.

Bien seigneurial, le moulin fut probablement cédé avant la révolution à Bernard Rameau, puis abandonné à cause de sa vétusté. En 1831, Bernard Echalié Jomain le fit démolir pour le remettre à neuf. Jusqu’alors inexistant, un pont fut construit devant le moulin, reliant ainsi le chemin vicinal allant à Sombernon à celui allant à Grenand.
Désormais dans son état actuel, le moulin prospéra durant le 19ème siècle, les eaux étant suffisamment abondantes pour en assurer la marche et satisfaire une population croissante.
Le dernier exploitant connu fut Mercusot qui cessa son activité en 1914.

Haut de page
eZ publish © Inovagora