Vous êtes dans : Accueil > Environnement > Assainissement non collectif > Le Service Public d'Assainissement Non Collectif : le SPANC

Haut de page

Le Service Public d'Assainissement Non Collectif : le SPANC

Le SPANC

La création d’un SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) a été rendue obligatoire par la législation. La CCOM a donc mis en place un SPANC à destination des usagers qui utilisent un assainissement autonome.

Les missions du SPANC

 

Tout d’abord, le SPANC permet de fournir à tout usager les informations règlementaires et les conseils techniques nécessaires pour le traitement des eaux usées lorsqu’elles ne peuvent être collectées par un réseau collectif puis traitées par une station d’épuration.

L’action du SPANC consiste aussi à contrôler les installations d’assainissement autonome, qu’elles soient déjà existantes (habitations anciennes) ou en construction, dans un souci de lutte contre la pollution, de salubrité publique et de relations de voisinage. Ces contrôles ont débuté en 2009. Par la suite, ils seront renouvelés périodiquement tous les 6 ans. La vérification porte sur la conformité du dispositif, son entretien et son bon fonctionnement.

 

Pour que les missions du SPANC soient pleinement remplies sur le plan technique, la CCOM (n’ayant pas de personnel techniquement qualifié pour vérifier les installations) a fait le choix de passer par un prestataire.

 

 

 

 

 

Halte aux idées reçues !

Contrairement aux idées reçues, certaines pratiques ne sont pas à faire, comme jeter le contenu d’un pot de yaourt ou un morceau de viande dans le dispositif de traitement. Ces aliments ne permettent pas de « nourrir » les bactéries qui dégradent les matières polluantes. Bien au contraire ! L’acidité du yaourt, par exemple, peut éliminer ces bactéries nécessaires à votre dispositif de traitement des eaux usées !

De plus, chaque assainissement autonome doit être adapté aux caractéristiques et contraintes de votre terrain : il se peut donc qu’une installation soit différente de celle du voisin !

 

Haut de page
eZ publish © Inovagora