Vous êtes dans : Accueil > Services à la population > TV/TNT > La TNT sur le territoire de la CCOM

Haut de page

La TNT sur le territoire de la CCOM

La TNT, qui est un nouveau mode de transmission des émissions télévisées en numérique, va progressivement remplacer l’analogique sur toute la France : ainsi, toutes les chaînes seront désormais émises en numérique (TF1, France 2, France 3, Canal +, France 5 / Arte et M6).
De nouvelles chaînes sont d’ailleurs apparues et ne sont recevables qu’en numérique (Direct 8, W9, France 4, France Ô, Gulli… etc.).
Ainsi, les téléspectateurs recevront, par la TNT, 18 chaînes gratuites, ainsi que des chaînes locales dans certaines régions.

 

Qu’est-ce que cela va changer ?

 

La numérisation, c’est la transformation des images et des sons analogiques en fichiers informatiques. On obtient alors :

  1. des images et des sons de meilleure qualité,
  2. un stockage immatériel possible sur ordinateur, CD, DVD, clé USB, etc., et plus largement, une utilisation numérique (transport par Internet, création de CD ou de DVD…)

Depuis l'arrivée de la télévision couleur à la fin des années 1960, le passage à la télé tout numérique est sans doute le virage technologique le plus important de toute l’histoire de la télévision.

 

Recevoir la TNT sur le territoire de la CCOM

 

Par une antenne râteau :

Selon la zone de couverture des émissions TNT par voie hertzienne, les particuliers pourront recevoir les chaînes de TV via leur antenne râteau située sur leur toit. Néanmoins, pour que la télévision puisse lire les messages numériques, elle doit être dotée d’un décodeur TNT (en vente libre à partir de 15 €). Les téléviseurs neufs en vente depuis 2008 ont un décodeur intégré TNT, il n’y a donc pas besoin de décodeur supplémentaire.

 

Par le câble gratuit :

Certaines zones bénéficient d’une réception par câble parce qu’elles n’ont jamais été desservies par la couverture hertzienne : c’est le cas d’Agey, d’Ancey et d’une partie de la commune de Velars-sur-Ouche (une partie du quartier de la Verrerie). Les trois antennes qui permettent d’alimenter les réseaux câblés et qui sont à la charge de la CCOM devront être dotées d’un équipement pour recevoir et réacheminer les messages numériques pour retransmettre les émissions vers les téléviseurs des foyers concernés.

 

Par internet (ADSL) :

Des opérateurs privés proposent de plus en plus de bouquets « Internet + TV + téléphone », appelés "triple play" qui permettent de recevoir les émissions télévisées depuis le réseau Internet (abonnement tout compris).
Toutefois, sur le territoire de la CCOM, peu de zones sont actuellement concernées puisqu’il est nécessaire d’avoir un débit suffisamment important. Par exemple, une partie de Velars-sur-Ouche peut désormais prétendre à recevoir la TV via l’abonnement à internet.

 

Par le satellite gratuit :

Des zones blanches TNT vont apparaître (certaines existent déjà car non couvertes par les émissions analogiques hertziennes) : ces zones ne peuvent recevoir les émissions télévisées ni par voie hertzienne ni par voie câblée ni, enfin, par Internet. Les habitants de ces zones n’ont d’autre choix que de se doter d’une parabole pour recevoir la TNT par satellite. Le coût moyen d’une installation de la parabole et d’un démodulateur (indispensable pour que la télévision puisse déchiffrer le message numérique satellitaire) diffère d'un antenniste à l'autre, mais ne doit pas dépasser 300 € - 350 €. Pour connaître la liste des antennistes agréés, cliquez ici : http://www.tousaunumerique.fr/informations_pratiques_localisees.php

Il faut un démodulateur par télévision. Ce sont les solutions de FRANSAT ou de TNTSAT.

 

Par le satellite payant :

Toute personne le souhaitant peut souscrire à un abonnement mensuel allant de moins d’une dizaine d’euros à une quarantaine d’euros selon le nombre de chaînes voulues et le service souhaité. Les offres payantes reprennent obligatoirement les chaînes TNT. Exemple : CANALSAT ou BIS pour les offres françaises.

 

La TNT sur le territoire de la CCOM

 

Le contexte local

 

Tout d’abord, il faut savoir que pour les habitants de la CCOM, la TV hertzienne est actuellement reçue depuis plusieurs réémetteurs. La TNT va cependant modifier les zones de couverture : non seulement certains réémetteurs ne seront pas équipés en TNT (ils s’éteindront lors de l’extinction de l’analogique) mais pour les autres réémetteurs qui seront équipés, nous ignorons à quelle puissance seront émis les signaux. A noter que les signaux TNT n’auront pas les mêmes propagations qu’en analogique. En bref, nous ne connaîtrons les zones couvertes que le jour où les équipements fonctionneront réellement, dans les prochains mois. Le site Internet de la CCOM sera régulièrement remis à jour pour vous informer des évolutions en la matière.

Pour le moment, les informations dont nous disposons sont les suivantes :
Depuis mars – avril 2010, les premiers essais d’émission TNT sont menés sur les réémetteurs de Plombières-lès-Dijon (« Plateau du Cras ») et d’Ancey/Fleurey-sur-Ouche (« Roche Aigüe ») jusqu’en août – septembre 2010 ; l’analogique cessera d’émettre définitivement le 16 novembre 2010 à minuit. Il n'y aura aucune émission TV de minuit jusqu'au matin du 17 novembre 2010. Les équipements TNT seront progressivement remis en route durant la matinée : il faudra donc faire une recherche de chaînes dans la journée, même si vous receviez la TNT avant (il s'agit d'une réinitialisation globale des chaines).

A noter que l’antenne de Nuits-Saint-Georges est déjà équipée en TNT : certains habitants peuvent désormais recevoir la TNT depuis ce relais lorsque c’est possible.

Concernant les autres réémetteurs qui couvrent le territoire de la CCOM : le CSA prévoit leur extinction définitive :

  • « Boisvilliot » à Velars-sur-Ouche,
  • « Sous la Roche » à Remilly-en-Montagne,
  • « Sur la Roche » à Veuvey-sur-Ouche.

Le nombre d’habitants concernés par ces extinctions est inconnu, mais se situe dans une fourchette de 500 à 1 500 habitants selon les estimations, sur l’ensemble des trois communes. Toutefois, pour savoir si vous êtes en zone couverte par la TNT, cliquez ici et suivez les instructions qui vous sont données : http://www.tousaunumerique.fr/tele_numerique_estimation_reception_tnt.php

 

 

Que faire pour ceux qui recevaient la TV et qui ne la recevront plus ?

 

Un groupement d’intérêt public a été créé au niveau national pour guider toute personne au passage à la TNT, y compris lorsque les relais hertziens seront éteints et que les usagers devront utiliser une parabole pour recevoir la TNT. Ce GIP, appelé « tous au numérique » est présidé par M. Louis De Broissia. Son site internet est consultable à l’adresse suivante : www.tousaunumerique.fr

Vous pouvez également appeler le 0970 818 818 (numéro non surtaxé) ou cliquer ici pour en savoir plus :

Les habitants qui seront concernés par l’extinction d’un relais hertzien pourront demander un remboursement auprès de ce GIP à hauteur de 250 € pour l’achat d’une parabole et d’un démodulateur par foyer (dossier remis à l’habitant par l’antenniste de son choix lors de l’installation, à remplir par l’habitant et à envoyer auprès du GIP concerné).

A noter également que des élus « référents TNT » se tiennent également à votre disposition dans toutes les communes de la CCOM. Ils pourront vous renseigner, notamment en matière de groupement de commande de paraboles pour les foyers qui seront concernés par la disparition de relais hertziens.

Vous pouvez lire en ligne en cliquant sur le lien ci-dessous le courrier officiel adressé aux habitants de la CCOM pour les accompagner dans ce changement :

 

Cet article sera régulièrement mis à jour, au fur et à mesure des informations qui nous parviendront. Néanmoins, le GIP "tousaunumérique" reste l’organisme de référence pour tout renseignement relatif à la TNT.

Article mis à jour le 1er octobre 2010

 

Haut de page
eZ publish © Inovagora